5 stratégies pour éviter les ruptures de stock

Les défis d’approvisionnement donnent certainement du fil à retordre aux entreprises depuis les dernières années.  Une conséquence qu’entraînent ces enjeux et qui a une incidence importante sur la chaîne d’approvisionnement sont les ruptures de stock. Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement sont maintenant bien connues et elles se manifestent à l’échelle mondiale. 

Les ruptures de stock sont une des nombreuses conséquences du fameux « bullwhip effect » qui se manifeste lorsque la perception de la demande est erronée. Les impacts se distribuent sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement tel un caillou qui crée des vagues concentriques lors de sa chute dans un lac tranquille.  Les ruptures de stock peuvent être évitées (ou du moins minimisées) à l’aide de diverses stratégies que nous propose l’expert Gaétan Gagnon, Directeur chaîne d’approvisionnement chez Merkur.  

À LIRE AUSSI : 5 stratégies d’approvisionnement pour contrer les augmentations de prix

1. Communiquer avec le fournisseur

En premier lieu, il faut informer les fournisseurs sur les différents facteurs qui auront une incidence sur la demande des produits dans les prochains mois (promotions, nouveautés, prévision des ventes, plan général, etc.). Comment espérer que les fournisseurs puissent être en mesure de répondre à la demande s’ils ne sont pas au courant des fluctuations possibles ? Une bonne communication avec les fournisseurs leur permettra de prévoir la demande à venir afin d’être au même diapason que vous.

2. Comprendre les prévisions des ventes (Forecast)

Il est important de communiquer les prévisions de ventes aux fournisseurs et ce, sur une base continue. Ceux-ci souhaiteront obtenir les prévisions les plus précises possibles mais ces dernières doivent demeurer flexibles. Les forecast devront tenir compte des événements spéciaux de l’entreprise (promotions etc.).  Les forecast sont de bons indicateurs, mais ils ne constituent pas la vérité absolue.  Il s’agit après tout d’anticiper le futur et ceci ne sera jamais une science exacte.

3. Implanter un système de gestion d'entrepôts (WMS)

Le Warehouse Management System (WMS) permet de gérer les activités d’entrepôts et d’assurer une très bonne précision de l’inventaire. Il arrive que les ruptures de stocks soient créées en raison d’un manque de visibilité ou d’une trop faible précision des quantités en inventaire. La meilleure manière d’avoir une vue d’ensemble sur celui-ci est d’implanter un WMS. Par contre, le système n’est pas infaillible et les quantités de stocks peuvent être inexactes malgré la présence du WMS, il est alors important de complémenter avec un système visuel de gestion pour effectuer une double vérification, pratique très répandue dans le «lean management».

4. Rationnaliser les SKU

Les goûts de plus en plus raffinés des consommateurs se traduisent par une demande grandissante de produits avec de plus en plus d’options. Cette grande variété engendre par la suite la création d’un nombre important de SKU et surcharge indirectement l’inventaire. La standardisation des modèles de produits diminue les risques de rupture de stock. En ayant moins d’option pour un seul produit, le client a moins de chance de faire face à une rupture de stock.  Advenant le cas où il y a rupture de stock pour un modèle particulier, il est important de se doter d’une politique de substitution afin d’offrir un produit équivalent au client.

5. Réévaluer le point de commande (Reorder Point)

Les points de commandes doivent être changés en fonction du profil de consommation qui fluctue. Nous recommandons ainsi de réévaluer les points de commande de manière dynamique au lieu de la traditionnelle revue annuelle.  Idéalement, une revue trimestrielle devrait être implantée. Lorsque la demande est plus stable, cette réévaluation peut être faite à un plus grand intervalle, mais lorsque la demande est aussi changeante qu’en ce moment, le point de commande doit être modifié manuellement en fonction de la demande.

Vous êtes en recherche de solutions concrètes pour contourner les enjeux d’approvisionnement qui sévissent actuellement ? Communiquez avec nos experts Merkur qui pourront vous aider à établir une stratégie d’approvisionnement en fonction de vos enjeux logistiques.

À PROPOS DE NOS ENTREPRISES

MERKUR est une firme d’experts en performance manufacturière et en innovation et ce, depuis plus de 25 ans. De la stratégie à la réalisation, son seul objectif est de rendre les entreprises manufacturières québécoises plus performantes en offrant des solutions innovantes en développement de produits, en excellence opérationnelle, en ingénierie manufacturière, en automatisation et en usine intelligente. Merkur est fier de contribuer à l’innovation et à la productivité du Québec !

KHROME PRODUIT TRANSPORT est un intégrateur manufacturier situé à Drummondville spécialisé dans la conception et la fabrication d’intérieur et d’extérieur de wagons de train. Sa force vient de sa grande capacité en ingénierie et de son agilité manufacturière. Parmi son portefeuille de clients, on compte de grands donneurs d’ordre tels qu’Alstom, Bombardier Transport et Kawasaki Rail Car. 

SYNKRO est un logiciel développé par Merkur et pensé spécialement pour les manufacturiers performants. Il récolte, classe, puis distribue en temps réel les bonnes données aux bons destinataires et au bon moment. SYNKRO vous offre une vision réelle de vos opérations. SYNKRO est la solution logiciel qui connecte enfin votre plancher et vos bureaux! 

Retour haut de page