Contrôlez et réduisez vos coûts de fabrication grâce au LEAN

Selon nos experts Merkur, 60% des activités de fabrication des entreprises manufacturières sont des actions à non-valeur ajoutée. Quoique ce chiffre semble élevé, il est possible d’améliorer les performances des entreprises en adoptant quelques principes simples du Lean manufacturing. Ils auront pour effet d’augmenter la productivité, de réduire les délais de production, de diminuer les stocks et de réduire de plus de 50% les erreurs et défauts de fabrication.

À LIRE AUSSI :  UTILISEZ LES BONS KPI POUR ÉVALUER LA PERFORMANCE RÉELLE DE VOTRE ENTREPRISE

À LIRE AUSSI :  POURQUOI LE PLAN DIRECTEUR EST-IL UN INCONTOURNABLE POUR LA HAUTE DIRECTION?

Comprendre le Lean et les différents gaspillages

Le terme « Lean » a été popularisé par James Womack et Daniel Jones en 1996 dans le livre « Lean Thinking ». Dans ce livre les auteurs proposent 5 étapes pour ajouter de la valeur au produit ce qui implique nécessairement la réduction des gaspillages associés. Un bon point de départ pour mettre en place un processus de fabrication Lean est de comprendre les différentes formes de gaspillages soient le transport, le niveau des stocks, les mouvements inutiles, l’attente, la surproduction, le surtraitement et les défauts.

L’élimination des gaspillages aura un impact direct sur la marge bénéficiaire brute de l’entreprise et par conséquent, sur ses profits et pertes. Une entreprise Lean mature mettra donc en place des moyens pour permettre à ses employés de voir les gaspillages et surtout, de les encourager à trouver des façons de les éliminer. Un conseiller Merkur expérimenté pourra bien identifier vos sources de gaspillage et vous aider à performer.

Réduisez vos coûts de fabrication de 3 façons!

Améliorer la productivité

Il n’est pas rare de voir les entreprises agrandir leur usine en fonction de leur croissance au fil des ans. De nouvelles chaînes d’assemblage, de nouveaux postes de travail ou de nouveaux équipements ont été ajoutés simplement pour répondre à une certaine demande. Par conséquent, le flux de production à l’intérieur de l’usine n’a jamais été remis en question. Le résultat est une multiplication des gaspillages reliés aux déplacements de matériel et aux mouvements inutiles. Un bon point de départ pour améliorer la productivité est plutôt de revoir l’aménagement de l’usine, ce qui permet d’éliminer ces gaspillages à la source.

Outre l’aménagement, un regard approfondi des tâches effectuées par les employés d’usine peut révéler plusieurs gaspillages. Il est approprié d’explorer de nouveaux scénarios qui permettent à l’opérateur de se concentrer uniquement sur les tâches à valeur ajoutée et qui favorisent la réduction, l’élimination ou encore l’automatisation des tâches répétitives.

Réduire les coûts de non-qualité

Vouloir mesurer les coûts de non-qualité n’est pas une tâche facile! Plusieurs croient que la non-qualité ne se définit que par la production d’un produit défectueux en fin de ligne. Toutefois, cette mesure représente également le coût de tout le “retravail” qui est fait à l’intérieur du processus de production. Par exemple, le nombre de fois où un employé doit corriger une erreur est rarement mesuré et est même souvent caché, ce qui entraîne pourtant un surplus important relié au coût de la main-d’œuvre.

Réduire le stock

Une large proportion de gestionnaires évalue partiellement ou de façon biaisée l’impact financier de leurs stocks sur leur bilan. Effectivement, le coût associé à un stock va bien au-delà de son prix d’achat. Il faut savoir que la superficie occupée par chaque pièce a une valeur et qu’il y a également un coût associé à la main-d’œuvre responsable de la manipulation de celle-ci. Autrement dit, la réduction des stocks (en quantité et en valeur) diminue la pression sur les flux de trésorerie (cashflow). Aussi, ce changement permet de réduire les coûts de main-d’œuvre, beaucoup moins visibles, engendrés par les déplacements de la marchandise entreposée.

En améliorant la productivité de l’usine, en permettant de réduire les coûts de non-qualité et en réduisant votre niveau de stock, le Lean influence la performance de votre entreprise. Vous verrez donc rapidement les impacts sur votre production et vos résultats financiers.

Retour haut de page