Blogue English

1 877 571-0222

Blogue

 
 

6 stratégies pour la gestion du changement vers l’entreprise numérique

Les fabricants de tous les secteurs d’activités sont appelés à intégrer rapidement et tirer profit des technologies numériques actuelles et futures telles que des outils de mesure et de collecte de données tout en s’adaptant à des niveaux techniques de plus en plus complexes. Pour certains, il est difficile d’orchestrer avec succès l’implantation de nouveaux systèmes numériques dans leur usine. Dans l’option d’une transition vers l’usine intelligente, nous vous invitons à considérer ces 6 stratégies en gestion de changement.

  1. Débuter avec les leaders

Tout changement doit être soutenu par la direction. Ainsi, si les cadres et dirigeants adoptent et s’approprient les nouvelles technologies, ils montreront l’exemple à l’ensemble des employés. L’adoption des changements par la direction créera un climat de confiance et motivera tous les employés à y adhérer.

  1. Communiquer le changement

La compréhension des changements et leur implantation sont facilitées par une communication claire et détaillée. Affichez et partagez des communiqués à vos employés dès le début du projet de changement. Il faut s’assurer de rendre l’information accessible à tous et de guider l’équipe à travers l’ensemble du processus tout en communiquant votre vision.

370x230_px

  1. Impliquer tous les employés

Tous les niveaux et départements de l’entreprise devraient être impliqués dans un processus de changement, même ceux impliqués de loin. Il est conseillé d’attribuer des objectifs du plan de changement à chaque niveau, que ce soit des travailleurs jusqu’aux directeurs. Le fait de déléguer des actions à tous les employés démontre que leur implication contribue à la réussite du projet.

  1. Planifier des stratégies proactives et réactives

Une gestion proactive et réactive est cruciale pour prévoir la résistance et les ajustements au changement. La gestion proactive permet d’identifier les sources et les types de résistance ou problématiques envisagées au sein de l’organisation. Évidemment, il faut être prêt à réagir à tous les scénarios prévus ou non.

  1. Allouer des ressources et un budget

Tout projet doit impliquer un budget et des ressources assignées à la réalisation de ce dernier. Une évaluation des dépenses pour l’ensemble des nouvelles infrastructures technologiques est essentiel ainsi que du temps requis de la part de l’équipe. Il faut considérer l’ampleur du changement et être flexible dans l’octroi des ressources.

  1. Prévoir des canaux de communication et la collecte de données

Dans le but d’obtenir une rétroaction en lien avec le projet, il faut créer un réseau de communication efficace. Tel que mentionné, il est important de communiquer le changement mais également de permettre à tous de s’exprimer. Il faut aussi que les responsables du projet fassent preuve d’une écoute active. Cela permettra de prendre les mesures adéquates tout au long de l’avancement du projet. Une fois le projet implanté, les systèmes devraient permettre une rétroaction immédiate de tous les utilisateurs des nouvelles technologies.

Merkur est une firme de consultation et de gestion projet en ingénierie pour les entreprises manufacturières de toutes tailles. Avec un personnel émérite, des idées innovantes et des solutions technologiques adaptées, Merkur apporte une expertise inégalée en excellence opérationnelle.